La pollution de l’air met nos enfants en danger

Les nombreuses voitures dans nos rues polluent l’air que nous respirons. Ce sont principalement les voitures diesel qui ont un impact extrêmement néfaste sur notre santé. Les gaz d’échappement provoquent des maladies respiratoires et augmentent le risque de cancers, d’asthmes, d’infections des poumons et d’autres problèmes de santé. Les enfants y sont particulièrement vulnérables. Les voitures à essence sont un peu moins néfastes pour la santé, en revanche, elles sont également dévastatrices pour le climat. Nous devons éliminer toutes les voitures à combustion et bâtir des villes pour les habitants, et non pour les voitures.

A quoi pourrait bien ressembler le futur ? Created with Sketch.

Vous pouvez agir

3,554 personnes ont déjà rejoint le mouvement.

Or

Vous serez tenus au courant de l’évolution de notre campagne. Nous ne transmettrons jamais vos coordonnées à des tiers et vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Greenpeace s’engage pour la protection de votre vie privée.

Des rues à taille humaine

Imaginez une ville bâtie pour ses habitants, non pour ses voitures. Une ville où vous pouvez atteindre votre destination sans avoir à perdre votre temps dans un trafic polluant. Où vous vous déplacez avant tout à pied, à vélo, avec des transports en commun performants et durables ou encore, avec des voitures électriques partagées. Et surtout, imaginez une ville où vous pouvez respirer de l’air pur.

–> Rejoignez le mouvement pour un air propre.

Ils ont rejoint le mouvement